Voice Sprint

Qu’est-ce qu’un Voice Sprint ?

Un Voice Sprint est une adaptation de la méthode du design sprint spécialement conçue pour les projets Voice First.

Les origines du Design Sprint

Initié par les équipes de Google Ventures dans les années 2010, puis théorisé par Jake Knapp dans son désormais best seller, Sprint: How to Solve Big Problems and Test New Ideas in Just Five Days, le design sprint est un processus de création efficace et limité dans le temps pour résoudre différents problèmes.

Le design sprint s’applique particulièrement aux problématiques des entreprises et des groupes d’individus. Sur une durée limitée (généralement 5 jours) , il rassemble tous les acteurs d’un projet autour de la table. Designers, ingénieurs ou encore décideurs métier, accompagnés par un sprint master se retrouvent et se familiarisent avec les méthodes de Design Thinking. L’objectif est d’aboutir à un consensus et de façonner une ébauche réalisable de projet.

Comment se déroule un voice sprint ?

Lors d’un projet de voice app, la co-création est essentielle pour rendre possible une idée et être en phase avec les réalités du marché numérique. Il est donc important d’impliquer toutes les parties prenantes dès le début, y compris un échantillon des utilisateurs finaux.

Le Voice Sprint s’organise en 5 ateliers :

  • Comprendre : Chaque participant du design sprint partage ses savoirs afin d’élaborer une base de connaissances commune. Il s’agit de faire ressortir des cas d’usage, identifier des problématiques d’entreprise. Ce workshop permet aussi de maîtriser les fondamentaux du Conversation Design et de faire un état des lieux de l’existant.
  • Définir : L’idée est de faire émerger le plus grand nombre de pistes créatives possibles pour converger vers une application réalisable de l’objectif.
  • Écrire : lors de l’atelier d’écriture, l’équipe de Voice Sprint finalise et matérialise le concept vocal à prototyper. À travers une série d’échanges, elle couche sur le papier ton et logique de l’application. L’écriture du flow s’accompagne également d’un stotyboard de l’expérience et d’une matérialisation dans l’espace par un jeu de rôle à voix haute.
  • Prototyper : Le prototype matérialise l’expérimentation. Dans le processus de création, il permet de tester une hypothèse. Concrètement, il convient d’intégrer le scénario conversationnel de l’expérience au sein d’un framework.
  • Valider : Au cours de la phase de validation, des utilisateurs extérieurs au design sprint testent le concept le vocal. L’objectif est de recueillir les réactions en live, apporter des correctifs et examiner la faisabilité technique de l’expérience globale.

Le Voice Sprint se termine par un concept validé ou un concept à améliorer. Il doit le cas échéant servir de guide pour cadrer la phase de production.

Charles Loyer