Google Assistant se régale pendant que Siri fait le service

« Dis Siri, Ok Google » : 4 mots suffisent pour squeezer le premier et commencer la conversation avec l’autre. Il en fallait pas plus pour que Google Assistant s’immisce dans l’iPhone tel un petit verre dans une pomme. L’assistant vocal de Google profite des nouveautés de l’iOS 12 pour se mettre à jour et exploiter Siri à bon escient.

Sur nos téléphones certains avantages des assistants vocaux peuvent vite devenir des inconvénients. Comme celui qui oblige d’utiliser ses mains pour lancer la conversation, alors même qu’on vante la formidable accessibilité de la voix. Ces dernières semaines, Google cassent ces barrières. Le géant du web annonce d’abord, l’invocation possible de GA sur mobile à tout moment, y compris quand l’écran est verrouillé. Mais cette feature se limite évidement aux appareils Android, qui abritent Google Assistant en natif.

Étant donné la réputation d’Apple de proposer des systèmes fermés, on imagine mal un tel accès s’offrir de manière naturelle aux assistants vocaux autres que le sien. Google a donc feinté. En détournant l’utilisation des raccourcis Siri, il est possible de solliciter ce premier pour directement lancer GA et poursuivre la conversation avec ce dernier. Une habile pirouette que l’application n’hésite pas à mettre en valeur pour faciliter sa mise en place.

 

Pic by The Verge http://bit.ly/2Fwn87g

 

 

 

Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *