Qu’est ce que le podcast audio peut apporter aux enfants ?

podcast enfant
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Mardi 2 septembre se tenait la conférence « Qu’est ce que l’audio peut apporter aux enfants ? ». Organisée par le Ground Control dans le cadre de l’été du podcast, elle réunissait plusieurs acteurs du podcast enfant et plus largement de l’audio à destination des enfants. Étaient présents :

« Qu’est-ce que l’audio peut apporter aux enfants ? » – l’Été du podcast

La conférence était animée par Thomas Moysan de CBNews. Après l’avoir visionnée dans son intégralité, on a compilé pour vous les insights les plus parlants.

Le virage du confinement

Déjà apprécié pour sa faculté à « encourager l’imagination » et « améliorer l’élocution », le podcast enfant a connu en véritable engouement. De fait, les jeunes Français sont déjà habitués à l’usage du livre audio. Une étude Bayer révèle que plus de 20% des enfants de 7 à 11 ans en écoutent.

Aussi, dès l’allocution d’Emmanuel Macron les acteurs du secteur ont relevé un pic d’augmentation des audiences. Avec l’augmentation des audiences se dessinent trois tendances.

Les trois tendances du podcast enfant

  1. La première est la transformation du moment d’écoute. Auparavant, l’écoute s’inscrivait dans du multitasking. Désormais, la première motivation d’écoute est la détente. L’écoute devient alors exclusive.
  2. La seconde tendance est l’essor de l’écoute collective, qu’on peut alors commenter en famille ou entre amis. Elle remplace l’écoute plus individuelle qui restait jusqu’ici la norme. Or, cette seconde tendance implique de créer du contenu qui plaise aussi bien aux enfants qu’aux parents.
  3. Enfin, la troisième s’apparente davantage au device d’accès au contenu. Les parents sont confrontés à un paradoxe : ils veulent permettre à l’enfant d’écouter son podcast sans lui passer leur smartphone, d’où la montée en puissance des enceintes connectées. Celles-ci permettent à l’enfant d’être autonome dans son écoute du podcast. Les écoutes sur enceintes connectées sont ainsi passées de 10% en 2018 à 15% en 2020.

Avec ces tendances apparaissent d’autres problématiques.

Les trois problématiques de l’audio à destination des enfants

  1. La première est commune à la technologie vocale : il s’agit de la découvrabilité. À ce titre, Erwann Gaucher de France Inter souhaiterait voir l’introduction d’un algorithme de service public qui permettrait de découvrir des contenus similaires à ceux déjà écoutés.
  2. Une autre problématique rejoint la tendance du device d’accès au contenu. En effet, le device utilisé pour l’écoute a un impact sur la production du podcast. Si celle-ci se fait au casque, il est possible d’avoir recours au binaural pour augmenter l’immersion. À l’inverse, une écoute collective sur enceintes connectées rend le recours au binaural inutile.
  3. En ce qui concerne la troisième, elle est également commune à la technologie vocale : comment transformer le matériau visuel en matériau sonore ? Il convient ici de « trouver des gimmicks narratifs qui vont retranscrire le visuel en son ». En clair, « l’écriture est le principal argument d’un podcast pour enfants », puis vient l’habillage sonore qui prend une importance toute particulière pour « transcender un texte ».

Un écosystème mouvant

Avec le succès de l’audio à destination des enfants, d’autres acteurs apparaissent. On pensera notamment à Alma Studio, une application ambitieuse créée à l’initiative de Martin Solveig. L’application propose déjà pas moins de 50 histoires mais aussi berceuses à destination des 3 à 10 ans. La production s’est donnée les moyens de ses ambitions. Ainsi, outre des auteurs spécialisés pour l’écriture des histoires, la narration est assurée par notamment : Virginie Effira, Élie Semoun, José Garcia ou encore Éric Judor.

Plus qu’un podcast enfant, nous sommes face à un véritable produit qui vient enrichir l’offre des alternatives au tout-écran.

Aux côtés de ces propositions innovantes, certains parents restent toutefois attachés à des médiums plus traditionnels. Bayard a tenté de faire disparaître le CD au profit du QR code pour l’écoute du livre audio mais certains parents y sont encore trop attachés.

De son côté, Carole Cheysson estime que l’offre de podcasts va continuer à croître pendant les deux prochaines années, ce qui s’accompagnera de l’apparition d’autres acteurs.

Inscrivez-vous à la newsletter vokode

Recevez chaque semaine le meilleur de l’actualité à propos des assistants vocaux et des innovations liées à l’audio digital. 

Les articles similaires