5 mots pour mieux comprendre le Conversation Design

Voici un petit lexique de quelques termes basiques que l’on rencontre indéniablement dans le conversation design.
Hot Words :

Les Hots Words sont les formules d’invocation. Ils sont les mots qui permettent de mettre en éveil les assistants vocaux, avant de leur adresser une requête. Soit « Ok Google » sur Google Assistant, « Dis Siri », sur l’Home Pod ou encore « Alexa » sur les appareils dotés de l’assistant Amazon.

NLP (Natural Language Processing) :

En français, le traitement automatique du langage naturel, peut se définir comme une discipline, à la frontière des sciences informatiques, de la linguistique et de l’intelligence artificielle. Elle vise à créer des outils de traitement du langage naturelle afin d’être intégrer dans des applications. En d’autres termes, les assistants vocaux se servent du NLP afin de recueillir les requêtes énoncées par les utilisateurs

Text to speech :

En matière de conversation design, le « Text to speech » concerne la forme d’une réponse apportée par un assistant vocal à une requête utilisateur. Cette synthèse vocale est une parole artificielle capable de lire n’importe quel texte. Par défaut, les assistants vocaux en intègre plusieurs variantes.

VUX & VUI :

Si vous êtes familier du design, vous savez surement que l’UI et l’UX n’ont rien à voir. Pour le vocal, c’est la même chose, sauf que rien n’est visible pour l’utilisateur. La VUI (Voice User Interface) représente la manière dont est bâtie et orchestrée l’interface vocale, quand la VUX englobera de manière plus générale l’expérience à transmettre au travers cette interface.

Intent :

L’intent c’est l’intention réelle de la requête d’un utilisateur. Le rôle des assistants vocaux est de la détecter et l’interpréter de la manière la plus naturelle. Par exemple, si vous demander « Ok Google, dois-je m’habiller chaudement demain ? », l’assistant doit comprendre que l’intention de l’utilisateur est d’obtenir un renseignement concernant la météo et non d’acheter des habits chauds.

Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *