Franceinfo en pôle position sur les assistants vocaux

Un des studios de franceinfo, le 20 septembre 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En embrassant pleinement la modernité, les radios publiques laissent derrière elles une image vieillissante et redeviennent dans le cœur des français, des médias de référence. Un virage opportun et bien senti, à l’image de la stratégie appliquée depuis plusieurs mois par Franceinfo. La radio trentenaire est désormais en pôle position de l’information sur les trois principaux assistants vocaux.

Pour Franceinfo, les prémices de ces changements ont eu lieu durant l’été 2016. Une nouvelle identité visuelle accompagnée de « : » annonçait une refonte totale de l’offre pour se rapprocher des attentes du multicanal. Chaîne de télévision, fréquence radio, site web, application mobile, réseaux sociaux, en quelques semaines se dessinait un véritable plan d’action pour contrecarrer la dispersion des audiences. Le media abandonne sa définition originelle de support de diffusion, pour devenir une marque créatrice de contenus qualifiés. La forme devient outil du fond quitte à braver quelques fondamentaux du journalisme traditionnel.

Le nouveau groupe média c’est donc très vite positionner sur les assistants vocaux, avec notamment des actions disponibles sur Google Home et Google Assistant, l’apparition toute récente d’une skill pour les enceintes connectées Amazon et la préparation avant même sa sortie d’un équivalent pour l’Apple HomePod, qui devrait débarquer chez nous dans les prochains jours.

Outre le contenu, Franceinfo fait très fort au niveau du référencement et de l’invocation de ses applications vocales. Sur Alexa, comme sur l’assistant Google, il suffit d’invoquer l’enceinte avec les paroles « Alexa, quelles sont les infos ? » ou « OK Google, écouter les infos » pour tomber sur les premiers contenus du groupe. Pour obtenir un tel référencement Franceinfo a-t-il passé des deals avec les deux géants du web ou simplement posé en premier ces phrases clés ? S’il s’agit de la deuxième hypothèse, on peut penser que comme pour les noms de domaine, les premiers à se positionner seront les premiers servis !

Source : Franceinfo

Inscrivez-vous à la newsletter vokode

Recevez chaque semaine le meilleur de l’actualité à propos des assistants vocaux et des innovations liées à l’audio digital. 

Les articles similaires