Le Moulin à Paroles #31

Le Moulin à Paroles la revue de presse par l’équipe de Vokode vous propose une sélection d’articles sur le vocal et les différents univers qui l’entourent.

Dites bonjour à Q, le premier assistant vocal non genré

À l’heure où l’on s’interroge sur l’omniprésence des voix féminines dans nos assistants vocaux, une équipe de chercheurs danois a donné naissance au premier assistant vocal asexué. La tonalité de la voix est volontairement neutre et oscille entre 145 et 175 Hz, il est donc difficile de la rattacher au genre féminin ou masculin. Une initiative à saluer tant la question du genre est devenue centrale à notre époque.

45% des millenials américains auraient recours à un assistant vocal au cours de leur parcours d’achat

Ce chiffre est tiré de l’étude CouponFollow’s Millennial Shopping Report 2019 menée en janvier 2019 sur un échantillon de 1002 personnes âgées de 22 à 37 ans. Ce chiffre ne couvre pas l’intégralité du parcours d’achat mais traduit plutôt un usage ponctuel dans les démarches précédant la réalisation d’un achat.

La part d’utilisateurs d’enceintes connectées a augmenté de 40% sur la seule année 2018

Une étude menée par Voicebot.ai et Voicify révèle que le nombre d’utilisateurs américains d’enceintes connectées à connu une augmentation de 40% en 2018. Outre-Atlantique, le nombre d’utilisateurs réguliers passe donc à 66,4 millions pour 133 millions de devices connectées.

–> Enceintes Connectées : Le Nombre d’Utilisateurs a Crû de 40% en 2018

The Uncanny Valley : trop humain pour être vrai

Il est fréquent voire récurrent – car instinctif – que des créateurs d’applications vocales ou d’assistants vocaux soient tentés d’humaniser leurs avatars. Or, ce que l’on qualifie de « Uncanny Valley » (ou vallée dérangeante) fait justement référence à la ressemblance constatée par l’utilisateur entre l’assistant vocal ou l’avatar et un être humain. Pourtant, certains indices permettent à l’utilisateur de prendre conscience du fait qu’ils ne sont pas humains, ce qui entraîne une dissonance cognitive et un étrange sentiment de gêne qui nuit profondément à l’UX.

Les livres pour enfant prennent une nouvelle dimension grâce à Novel Effect

L’idée est venue à l’esprit de Matt and Melissa Hammersley en écoutant une de leurs amies lire une histoire à leur fille à l’occasion d’un baby shower. Ils ont alors imaginé Novel Effect, une application qui identifie votre timbre lorsque vous lisez une histoire et l’anime en y ajoutant des effets sonores et des voix de personnages.


–> Bring Your Children Favorite’s Book To Life With Voice

Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *