On a testé la skill Mr Robot Daily Five/Nine

Imaginée par Sam Esmail, le producteur de la série, récompensée par un Golden Globe et un Emmy, cette skill restitue à merveille son ambiance caractéristique (pour qui l’a suivie). Le choix d’avoir opté pour la voix reconnaissable de Christian Slater ajoute considérablement à l’expérience. De même que la voix modulée au timbre inquiétant d’un membre de FSOCIETY : « Hello, friend. We will no longer stand idly by while corporate sycophants and corrupt politicians control our lives without permission. It’s time to actWelcome back to the revolution.».

Une autre voix intervient également de manière ponctuelle au téléphone, ce n’est autre que celle du protagoniste Elliot Alderson.

Dès l’onboarding, les thèmes de prédilection de la série sont évoqués (E-corp, manipulation) puis la voix robotique prend le relais. L’utilisateur de la skill est alors plongé dans un monde post Five/Nine. Au hasard de ses pérégrinations, l’utilisateur tombe sur des personnages de la série. Comptez une vingtaine de minutes pour aller au bout de l’expérience et parfois plus selon les décisions que vous prendrez.

Rétention utilisateur et engagement

Cette skill constitue un parfait exemple d’extension d’une série. Point intéressant : la cohabitation de la voix générique (présente lors de l’onboarding), de celle de Rami Malek et de la voix de Christian Slater, de même que la voix modulée ajoute à l’interactivité de l’expérience. La mise en abime « meaningless app » ne rend l’expérience que plus immersive et rend compte d’un travail de storytelling subtil. On doit d’ailleurs ce résultat aux scénaristes de la série qui se sont volontiers prêtés au jeu.

La qualité de la skill réside aussi dans les choix auxquels l’utilisateur est confronté. Ceux-ci s’avèrent tous plus cornéliens les uns que les autres tout en restant étonnamment plausibles. Impossible de se décider et même après avoir opté pour l’un des deux, l’envie d’y revenir pour explorer l’autre alternative pousse le joueur à renouveler l’expérience. Au delà de ça, le plus frustrant est le fait qu’aucun des choix ne vous fera perdre la partie, donc aucun n’est réellement « mauvais ».

Les détenteurs d’un Amazon Echo Show peuvent également profiter d’une expérience visuelle complémentaire. Certes, cette skill est parue le 25 octobre 2017 mais n’a rien perdu de ce qui a fait son succès.

Bonnes pratiques UX

  • Voix reconnaissables des protagonistes
  • Restitution de l’ambiance de la série grâce aux effets sonores
  • Anecdotes et thèmes de prédilection de la série
  • Cohabitation de quatre voix distinctes (dont celle d’Alexa) pour une plus grande immersion
  • Qualité d’écriture des options et mise en abime
  • Rétention client du fait de la variété et de la qualité des choix
Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *