Google Assistant devance ses concurrents en France

En marge de l’usage croissant des technologies vocales, une guerre des chiffres s’installe, dont tous le monde ne sort pas vainqueurs… Selon une récente étude menée par Reichelt Elektronik et OnePoll, les français semblent avoir une préférence pour Google Assistant.

Le sondage effectué auprès d’une base de 1000 personnes est formel. Sur les 89 % de Français qui affirment savoir ce qu’est un assistant vocal, 30% ont recours à la solution proposée par la firme de Mountain View, au détriment de ses principaux concurrents, 9% Alexa (Amazon) et 17% Siri (Apple).

Des chiffres loin d’être anodins. En effet, depuis plusieurs mois, les mastodontes du web se livrent à un féroce combat pour pointer en pôle position. Google Assistant parti le premier (lancement français en 2017) et présent sur mobile, tire logiquement son épingle du jeu. De son côté Alexa paye son déploiement tardif en France (juin 2018) et son usage restreint aux appareils connectés (smarts speakers, domotiques). À l’inverse Siri, majoritairement connu par les Français, peine à véritablement décoller. Son système n’est à l’heure actuelle pas encore ouvert au développement d’applications tierces.

Il faudra donc attendre quelques mois pour voir si ces chiffres se confirment. Aucun des trois principaux acteurs n’a pour le moment jeté l’éponge face à un marché du commerce vocal estimé à 80 milliards de dollars par an d’ici 2023 (Jupiner Research).


Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *