Amazon Alexa Accelerator propulse 9 projets autour du vocal

Depuis deux ans, le programme Amazon Alexa Accelerator aide les porteurs de projets autour des technologies vocales à donner vie à leurs idées. Les startups sélectionnées dans la promotion 2018 ont trois mois pour se retrousser les manches et développer les fondamentaux de leur solution.

Produit par Techstars, en collaboration avec le fond d’investissement Alexa, le programme Amazon Alexa Accelerator sélectionne des startups du monde entier. Elles ont en commun de croire que le vocal va fondamentalement changer la manière dont nous interagissons avec la technologie. Chacune permet également de repousser les possibles offerts par l’interface vocale d’Alexa. La phase de développement est lancée. Avant le rendez-vous du 9 octobre pour la démonstration des différentes solutions, découvrons les sélectionnés.

La promotion 2018 :

  • Blutag (New York City, NY) : la startup aide les marques à proposer des expériences d’achat par le vocal
  • Conservation Labs (Pittsburgh, PA) : Une maison connectée peut également être écologique. La solution proposée par Conversation Labs permet de mesurer sa consommation d’eau et détecter les fuites de son réseau d’alimentation.
  • HelixAI (Atlanta, GA) : Propose des assistants vocaux pour une utilisation dans les laboratoires scientifiques.
  • Imageous (Seattle, WA) : Développe des solutions basée sur l’intelligence artificielle pour améliorer le confort des espaces commerciaux.
  • Jargon (Seattle, WA) : Un service de traduction sur demande pour éliminer les barrières de langage.
  • Novalia (London, UK) : Novalia propose des dispositifs d’impression connectée, avec notamment des prints conducteurs. La startup londonienne expérimente les possibilités d’y intégrer le contrôle par la voix pour rendre l’expérience encore plus immersive.
  • Presence AI (San Francisco, CA) : Solution d’intelligence artificielle qui génére des conversations entre les utilisateurs et les petites entreprises et ainsi réduire les appels téléphoniques.
  • Unruly (Boston, MA) : Crée des expériences tangibles et digitales pour permettre aux enfants d’apprendre le code tout en ayant une démarche physique active.
  • Voiceitt (Tel Aviv, Israel) : Imagine une technologie de reconnaissance vocale automatique. Elle permet aux personnes avec des troubles de la parole de communiquer plus facilement par cette voix.

Plusieurs éléments du programme Amazon Alexa Accelerator révèle des tendances quant au vocal :

  • Malgré des propositions émanants de 44 pays, la majorité des startups sélectionnées viennent aux États-Unis. Cela montre une nouvelle fois que la technologie est bien plus mature Outre Atlantique.
  • Derrière ces projets, il y a de petites équipes aux parcours très diverses. Un projet vocal s’étend bien au delà de la simple intégration de la parole. Elle nécessite des compétences dans tous les domaines pour être innovante et effective.
  • Les projets développent l’idée que l’assistant vocal peut pleinement s’intégrer dans le quotidien. Les domaines couverts sont aussi bien la maison connectée, que l’éducation, le divertissement ou même la recherche scientifique.
Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *