Après Siri, c’est l’assistant vocal Alexa qui répond à vos questions sur le coronavirus

assistant vocal Alexa
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

On l’évoquait dans un article la semaine dernière : Siri renseigne les utilisateurs américains sur les symptômes du Covid19. C’est désormais au tour de l’assistant vocal Alexa, d’Amazon de répondre aux questions sur le coronavirus.

Là où Siri répond à la question « Hey Siri, I think I have the coronavirus », Alexa répond à d’autres utterances. On citera notamment « Alexa, what do I do if I think I have COVID-19? ». L’assistant vocal Alexa déclinera alors une série de questions portant notamment sur votre potentielle contamination. À savoir des questions relatives à vos déplacements mais aussi portant plus directement sur d’éventuels symptômes.

L’assistant vocal Alexa répond aux questions sur le coronavirus

Au même titre que Siri, toutes les réponses d’Alexa proviennent d’informations issues du très sérieux CDC (Center for Disease Control). Cette fonctionnalité remplace la précédente, déployée plus tôt en mars. Elle listait une série de faits à savoir sur le coronavirus.

L’assistant vocal Alexa vous explique les gestes à suivre

Alexa ne décrit pas seulement les symptômes mais vous renseigne également sur les gestes de protection contre le coronavirus. Ainsi, Alexa vous chantera volontiers une chanson sur l’art et la manière de se laver les mains. La chanson en question dure 20 secondes, soit le temps nécessaire à un lavage efficace. Ce format est davantage réservé aux utilisateurs les plus jeunes pour les sensibiliser aux gestes qui sauvent. Google Assistant a également prévu une fonctionnalité similaire dédiée au lavage de mains.

Contrairement à Siri, la nouvelle fonctionnalité d’Alexa est d’ores et déjà disponible en France mais aussi au Royaume-Uni, en Inde ou au Brésil. En parallèle, rappelons que Google comme Amazon ont exclu de leur store les applications vocales dédiées au coronavirus si celles-ci ne sont pas gouvernementales.

Outre les nouvelles fonctionnalités de l’assistant vocal Alexa, de Siri ou de Google Assistant, le gouvernement américain a sollicité d’autres acteurs du vocal. Citons notamment Voicify, chargé par le gouvernement d’imaginer des manières de comuniquer avec le grand public via Alexa ou Google Assistant.

Une étude Nielsen révèle que 10% de l’échantillon sondé consomme plus volontiers du contenu via enceintes connectées depuis le début du confinement aux Etats-Unis. En moyenne, l’américain moyen consomme pas loin de 12h de contenu par jour, tous médias confondus. Selon l’étude, ce chiffre pourrait augmenter de 60% du fait du confinement.

De plus en plus, la technologie vocale semble avoir sa carte à jouer dans le contexte actuel de confinement. Et ce, qu’il s’agisse de délivrer du contenu pédagogique ou ludique.

Inscrivez-vous à la newsletter vokode

Recevez chaque semaine le meilleur de l’actualité à propos des assistants vocaux et des innovations liées à l’audio digital. 

Les articles similaires