Pandora introduit la pub vocale interactive

pub vocale interactive
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pandora est une entreprise californienne basée à Oakland qui crée des radios personnalisées. Elle est la première à avoir introduit la pub vocale conversationnelle. Première en son genre, elle invite l’auditeur à répondre après un cue distinctif. Là, pas d’échanges à bâtons rompus, l’auditeur répond par oui ou par non. Il peut ainsi accéder à des informations additionnelles sur le produit ou service mis en avant par la pub vocale.

Plusieurs annonceurs sont déjà séduits par ce format innovant dont Doritos, Wendy’s, Nestlé ou Comcast. Dans un souci de transparence, la pub vocale débute en expliquant leur fonctionnement. Puis, elle pose une question à l’utilisateur l’incitant à répondre. A titre d’exemple, Wendy’s s’enquiert de la faim de l’auditeur, si celui-ci répond par l’affirmative il se verra recommander un snack.

Pandora, un acteur de la voice tech

Voice Mode, l’assistant vocal de Pandora

Précisons que l’entreprise n’en est pas à son coup d’essai. En effet, elle a déjà créé son propre assistant vocal : Voice Mode. Il permet aux utilisateurs de naviguer dans le contenu audio via commande vocale. C’est donc logiquement que l’entreprise a capitalisé sur sa technologie vocale pour donner vie à ce nouveau format.

L’idée est de décliner la commande vocale à la publicité plutôt que de recourir au tactile ou cliquer sur un lien.

Pourquoi la pub vocale ?

Pandora part du postulat que la pub vocale oblige l’auditeur à être plus attentif, ce qui le rend plus réceptif au message de marque. En termes de metrics, il est aussi plus aisé de mesurer le taux d’engagement. À l’inverse d’une pub audio traditionnelle.

L’entreprise s’est associée avec Instreamatic et AdsWhizz qui gèrent les instructions propres à chaque pub. Pandora se limite à fournir la technologie sous-jacente. Cette introduction répond à une accoutumance des consommateurs américains à la technologie vocale. Et ce, qu’il s’agisse de Google Assistant, Alexa ou Siri.

Par ailleurs, Pandora mise sur le fait que de plus en plus de services vont fonctionner en commande vocale. Pourtant, pour l’heure l’adhésion des consommateurs à la pub vocale reste à prouver. En témoigne l’exemple d’Amazon qui a limité le déploiement de ce format par crainte d’un mauvais accueil de la part des utilisateurs.

L’intérêt du format interactif de Pandora réside dans le fait que la musique reprend au bout de quelques secondes si l’auditeur ne répond pas.

Inscrivez-vous à la newsletter vokode

Recevez chaque semaine le meilleur de l’actualité à propos des assistants vocaux et des innovations liées à l’audio digital. 

Les articles similaires

Le Moulin à Paroles #57

Le Moulin à Paroles : la revue de presse par l’équipe Vokode. Nous vous proposons une sélection d’articles sur les technologies vocales. L’extraction de données d’une conversation

Lire plus »