Vertbaudet passe au commerce conversationnel

Vertbaudet est une marque de vêtements pour enfants créée en 1963. Malgré ses 80 points de vente en France, elle réalise 80% de son chiffres d’affaires grâce au e-commerce. Ce chiffre d’affaires atteignait 325 millions d’euros en 2018. Forte de cette analyse, la marque a décidé de s’emparer de la technologie vocale et de s’essayer au commerce conversationnel.

Le deuxième constat à avoir orienté les équipes du e-commerce vers le vocal est la tranche d’âge de ses consommateurs. En réalité, il s’agit surtout de consommatrices, digital natives de surcroit donc âgées de 25 à 35 ans. Celles-ci privilégient le mobile, le canal représente à lui seul 70% de l’audience.

Le commerce conversationnel pour améliorer l’expérience client

Quand interrogées sur leur stratégie, les équipes Vertbaudet vantent le confort et la praticité du vocal. Plus exactement, il s’agit de recherche vocale. Le nerf de la guerre pour le numéro 1 autoproclamé de la vente en ligne de produits pour enfants en France. Attention, rien à voir avec le search Google ! L’idée est de proposer une expérience de recherche engageante et sans frictions sur le site Vertbaudet.

Avant de rendre la fonctionnalité accessible au grand public, elle a été testée en interne auprès des collaboratrices. Il s’agissait là de collecter le maximum de tons, dictions, intonations, etc. Six mois après son déploiement, les résultats sont prometteurs et se ressentent sur une diminution du scroll (-12%) et davantage de mots employés dans la recherche (+20%) . Enfin, la conversion est également supérieure avec 5% d’augmentation par rapport à celle enregistrée auparavant.

Un exemple à suivre pour toutes les entreprises qui cherchent à réenchanter leur expérience client. Le vocal arrive qu’on le veuille ou non, mieux vaut prendre le train en marche.

Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *