Le New York Times multiplie ses formats sur le vocal

Quand le New York Times joue la carte de l’innovation, ça fait généralement du bruit. Le mythique quotidien déploie plusieurs formats pour les assistants vocaux avec la ferme ambition de se faire entendre.

La presse a encore de beaux jours devant elle. Le numérique lui offre une multitude de supports à exploiter pour toucher une plus large audience, diversifier ses revenus ou encore imaginer de nouvelles manières de traiter l’information. Finalement, elle n’a jamais eu autant de solution à sa portée.

Le New York Times indétronable

Dans un tel contexte, le New York Times, soucieux de rester à l’avant-garde, tire son épingle du jeu. Preuve en est, l’an dernier, le groupe a récolté près de 709 millions de dollars de recettes numériques. Soit près de 3,3 millions de personnes qui paient régulièrement pour les produits digitaux de la société. C’est pas une paille.

Une telle réussite s’explique par la stratégie implacable mise en place par le media : le public n’est pas en demande de papier, mais de journalisme, de contenus de qualité. Les récentes annonces concernant la présence du journal sur les assistants vocaux n’est donc pas une surprise. Elles participent à la diversification de la marque et affirment sa capacité à anticiper pour être visible quelle que soit l’interface.

Une série de skills sur Alexa

Aux États-Unis, la suprématie populaire d’Alexa en matière de voice n’est plus à prouver. C’est donc sur cet assistant que le New York Times a déployé ses principales applications vocales. Dan Sanchez, le rédacteur en chef vocal explique vouloir profiter des skills pour développer de nouvelles narrations, faire participer les utilisateurs et les engager sur certains contenus.

Afin de rendre visible cette démarche, le NYT profite de l’existant. Il y a une volonté claire de créer des passerelles entre les supports, notamment en éduquant et informant les lecteurs sur les possibilités offertes par les applications vocales au sein des contenus déjà plébiscités.

Les formats, taillés pour le vocal sont :

  • un « flash briefing » animé par Michael Barbaro, vedette du podcast d’actualités du journal.
  • La possibilité d’écouter The Daily, une émission d’une vingtaine de minutes qui connait des millions de téléchargements mensuels
  • Un quiz hebdomadaire interactif sur l’actualité. Les utilisateurs peuvent y jouer en disant: « Alexa, joue au News Quiz du New York Times ».
  • Une skill de recommandation littéraire développée à partir des critiques de livre du groupe
  • Des suggestions musicales
  • Une extension audio à son guide de voyage Go Travel, avec 52 destinations à découvrir via de précieux conseils vocaux.
Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *