Reconnaissance vocale : Netflix introduit « The Circle »

Puisque vous êtes confinés, peut-être la nouvelle téléréalité de Netflix saura vous aider à tuer le temps. La plateforme s’attaque au sujet de la reconnaissance vocale dans son nouveau format. Baptisé « The Circle », cette téléréalité met en scène huit participants.

Le concept : ceux-ci interagissent entre eux par le biais d’un écran à commande vocale. Les quatre candidats et quatre candidates doivent éviter l’élimination et tous les procédés sont bons : jusqu’à se faire passer pour quelqu’un d’autre. En effet, les autres candidats n’entendent pas le son de leur voix et aucune caméra ne révèle leur identité.

Trailer « The Circle » – la reconnaissance vocale par Netflix

Plus le jeu avance plus les candidats recourent à des ruses entre changement de photos de profils ou de statuts. Ils se confrontent à l’occasion d’activité diverses et variées, le but étant de ne pas arriver dernier au classement. En effet, tous les deux jours les joueurs doivent se classer en se basant sur la popularité de chacun. Les mieux classés pourront éliminer un joueur. Enfin, celui ou celle qui remportera le jeu empochera la somme de 100 000 dollars.

Si ce format rencontre un franc succès, c’est probablement du fait de son utilisation de la technologie.

Précisons que la version française ne sera disponible qu’à compter du 9 avril. Reportera-t-il le même succès que dans les pays anglo-saxons où le recours à la technologie vocale est d’ores et déjà installé dans les moeurs ? Notons que d’ici 2023, le nombre de devices connectés dans le monde devrait atteindre 8 milliards.

De la reconnaissance vocale dénuée d’intelligence artificielle

Coup dur pour les afficionados du programme : il n’y aurait pas de STT (Speech-To-Text) dans The Circle ! Les échanges sont retranscrits à la main en lieu et place d’une retranscription automatique. Malgré tout, ce programme a le mérite de nous projeter dans un futur proche.

Un futur en tout cas pas si lointain du fait des avancés technologiques effectuées par les GAFAM. Une des principales en termes de reconnaissance vocale : l’abandon progressif du STT. Ainsi, les nouvelles technologies exploitent uniquement l’acoustique pour en déduire du sens. Cette évolution permet un traitement plus rapide et précis que ne le permet la technologie encore employée par Alexa, Google Assistant ou Siri.

Outre cette rapidité et efficacité accrue, cette nouvelle technologie permet de mieux appréhender certains accents, même dans des environnements bruyants. Bientôt, c’en sera également terminé des wake words standards au profit de wake words customisables.

Une meilleure reconnaissance vocale pour un monde bientôt voice first ?

Rares sont les secteurs où le vocal ne s’est pas encore répandu. D’ici 2028, un assistant vocal équipera 90% des nouvelles voitures. Quant au secteur de la smart home, Gartner prévoit la bagatelle de 20 milliards d’objets connectés d’ici la fin de l’année 2020. En ce qui concerne le secteur de l’hôtellerie, IHS Markit le place déjà en seconde verticale commerciale pour le marché des enceintes connectées.

L’étude Oracle Hotel 2025 a recueilli les commentaires de professionnels de l’hôtellerie. 78% des hôteliers considèrent que le vocal se sera fait une place de choix d’ici 2025 et permettra de contrôler la lumière, l’air conditionné ou encore à commander un room service.

Pour que ces projections se vérifient, la technologie doit encore progresser et délivrer une expérience toujours plus personnalisée et engageante.

Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *