L’assistant Pillo Health facilite la vie des patients

La technologie vocale ne se résume pas à la domotique et autres usages auxquels on voudrait souvent la réduire. Le robot/distributeur de médicaments conçu par Pillo Health et Stanley, Black & Decker et baptisé Pria en est la preuve. L’assistant Pillo Health a été développé à destination des personnes suivant un traitement médicamenteux régulier.

Hormis ces dernières, les proches et soignants y trouvent également leur compte. Nous l’avions croisé au détour d’une allée lors du salon VivaTech 2019 et il avait déjà piqué notre curiosité.

L’assistant Pillo Health : d’abord une solution de rappel

L’assistant Pillo Health baptisé Pria

Initialement développé pour délivrer un traitement aux patients en temps et en heure, l’assistant s’est rapidement doté d’une interface conversationnelle. Capable d’emmagasiner jusqu’à 28 doses, les patients peuvent interagir avec par la voix ou à l’aide de l’écran tactile.

En plus de ces interactions, l’assistant Pillo Health intègre une fonction de reconnaissance faciale afin d’identifier l’utilisateur. Cette fonctionnalité garantit que le traitement sera délivré au bon utilisateur. Au delà de ça, une caméra permet à l’utilisateur d’échanger à distance avec un soignant ou un proche.

Un assistant d’abord destiné aux proches du patient

L’assistant Pillo Health a été développé à destination des proches de personnes sous traitement ne pouvant quitter leur domicile. Il leur est ainsi possible de s’assurer à distance que la personne recevant les soins se porte bien et suit son traitement.

Côté vocal, Pria est en mesure de répondre à des questions spécifiques sur le dosage du traitement ou plus larges, sur la météo par exemple. Le device est proposé à 750 $ avec une souscription mensuelle de 10 $. Toutefois, il est possible de l’obtenir pour 600 $ et 6 mois gratuits dans le cadre d’une offre à durée limitée.

Pour l’heure, cette solution est unique en son genre car elle concilie technologie vocale et usage concret tel que la distribution de traitements. Pour autant, le marché des soins attire à en juger par les nouvelles solutions, à l’instar du LifePod.

Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *