Une nouvelle voix pour Google et son assistant vocal

L’actrice Issa Rae prête sa voix à Google et son assistant vocal

Après John Legend et Samuel L. Jackson, c’est au tour de l’actrice américaine Issa Rae de prêter sa voix à Google et son assistant vocal. Il est désormais possible d’interagir avec cette dernière via l’application Google Assistant sur smartphone mais aussi via enceintes connectées. Toutefois, cette nouvelle voix n’est disponible que pendant une durée limitée.

Ainsi, il est également possible de s’entretenir avec l’actrice apparaissant notamment dans Black Panther via Nest Hub Max, Nest Hub ou encore Lenovo Smart Display. Pour transformer Google Assistant et son vocal rien de plus simple : il suffit aux utilisateurs de le demander à Google Assistant « Hey Google, talk like Issa« . En ce qui concerne l’application mobile, rendez-vous dans les paramètres.

Une quantité limitée de réponses de la part de Google et son assistant vocal

L’actrice n’a évidemment pas pu couvrir l’ensemble des interactions possibles entre l’assistant et les utilisateurs. Aussi, Google a publié plusieurs utterances auxquelles l’assistant peut répondre avec la voix d’Issa.

A savoir : “Give me a quote from Issa Rae.”, “Tell me a joke.” ou encore “What do you think of me?”. Au delà de ces utterances génériques, la firme de Mountain View a dissimulé quelques easters eggs propres à l’actrice. Pour ne citer que celle-ci : “Hey Google, tell me something awkward.” une référence à la série créée par cette dernière : The Misadventures of Awkward Black Girl.

La quantité limitée d’interactions diffère de l’approche que Google avait quant à son assistant vocal lorsque John Legend lui avait prêté sa voix. Le chanteur n’avait eu qu’à enregistrer quelques interactions. Puis, la solution de synthèse vocale de Google WaveNet avait fait le reste. Cette stratégie avait permis de couvrir bien plus d’interactions.

Pour l’heure, Google a pris de l’avance mais Amazon a récemment annoncé que la voix de Samuel L. Jackson serait bientôt disponible pour Alexa.

Sigismond de Malleray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *